Capsule 2…Stratégies pour s’organiser sur le plan pédagogique

FAIRE DES LISTES

Sept volets ont été explorés lors de ma formation pour les Instituts d’automne du CFORP en Ontario. Puisque le thème de ma formation portait sur l’organisation en tant que pédagogue, je vous présente ici ma deuxième stratégie: FAIRE DES LISTES.

Dans un de mes articles précédents, j’ai mentionné l’importance que j’accorde à l’application Google Keep pour tenir compte de toutes mes petites listes importantes. Vous pouvez en lire plus à ce sujet en parcourant cet article.

LES LIBELLÉS

Lors de ma formation aux adultes, je leur ai partagé les temps où j’utilise le plus cette application. D’abord, il est important de créer des libellés pour ainsi séparer les listes selon des catégories spécifiques. Ceci permet le repérage rapide de nos listes par la suite.

Parmi tous les libellés que l’on peut créer, voici ceux qui se retrouvent en tête dans MON Google Keep:

  • Rendez-vous
  • Épicerie
  • Maison
  • École
  • Septembre
  • Tâches à faire
  • Bulletins
  • Levées de fonds
  • Voyage

Pour mes rendez-vous, qu’ils soient personnels ou professionnels, je peux les inscrire dans mon Google Keep en plus de sélectionner l’option « M’envoyer un rappel » afin de ne rien oublier.

En ce qui concerne la liste d’épicerie, celle-ci est toujours « partagée avec un autre collaborateur » soit, mon conjoint. De cette façon, il peut cocher ce qu’il a acheté et ceci apparaît immédiatement sur ma liste. Pas d’achat en double!

J’utilise le libellé « Maison » pour y annoter toutes les informations importantes que j’ai souvent besoin mais dont je ne me souviens pas facilement. Par exemple, le guide de l’utilisateur en format PDF pour différents appareils électroniques, le nom de réseau et mot de passe Wifi pour mes invités, le nom d’utilisateur de certains sites web, etc. Ce libellé me permet de libérer ma propre mémoire, sachant que je peux retrouver les informations nécessaires dans cette catégorie.

Comme vous pouvez le constater, plusieurs libellés sont liés à mes tâches professionnelles, à l’école.

D’abord, je ne pourrais pas survivre les premières semaines de la rentrée scolaire sans cette application. Depuis quelques années, je reprends toujours la même liste de choses à faire pour l’organisation de ma classe. À mesure que je complète une tâche, je la coche. Lorsque ma liste est complétée et que toutes les tâches sont terminées, j’utilise la fonction « Décocher tous les éléments » ainsi, ma liste se renouvelle année après année.

Ensuite, pour ce qui est des bulletins, j’utilise Google Keep pour tenir compte des notes ou évaluations manquantes au dossier de l’élève. Je préfère cette façon puisque je ne risque pas de perdre le feuillet autocollant et j’y ai accès en tout temps, où que je sois.

Finalement, chaque année je dois organiser des levées de fonds pour notre voyage de fin d’année. Google Keep me permet d’inscrire les noms des parents volontaires, les montants amassés et la liste d’items à distribuer parmi les élèves. En utilisant l’option « Collaborateur », je peux partager ces informations avec une collègue, la direction ou la secrétaire. Encore une fois, je tiens compte de tout sans risquer de perdre un bout de papier.

POUR LES ÉLÈVES

Et que dire des élèves? Certains m’ont demandé des feuillets collants pour garder des notes prises pendant certains cours. Je leur ai dit: « Pourquoi pas Google Keep? »

Depuis un certain temps, l’application fait maintenant partie du menu de la liste d’applications Google. Pour les élèves, c’est merveilleux car ceci ne nécessite aucune inscription. Tout est à un clic près à partir de leur compte Google!

Et vous? Google Keep, ça vous dit? L’utilisez-vous déjà? Partagez-moi vos commentaires!

%d bloggers like this: